Le fruit du mois : le kaki

Le fruit du mois : le kaki

Le kaki, un fruit sacré !

Ses origines

Cultivé depuis plus de 2000 ans en Chine, il pousse dans les plaqueminiers,

un arbre au bois très dur, semblable à l’ébène.

La légende raconte qu’il est le seul survivant du bombardement atomique de Nagasaki.

Devenu un symbole de force dans tout le pays, il est également le fruit national au Japon où il a été rebaptisé « kaki no ki ».

Ses variétés

Il existe plusieurs variétés de kaki. Nous en distinguons deux types :

le kaki à chair astringente, de couleur rouge, il ressemble à une tomate

et le kaki à chair ferme, croquante et vanillée.

La production

Le kaki s’est très bien acclimaté en France et plus particulièrement dans le Sud.

C’est à Toulon que les premiers plaqueminiers ont été plantés.

Il s’épanouit dans les pays chauds comme l’Espagne et l’Italie.

Nous pouvons également en trouver en Allemagne, au Vietnam, Liban ou encore en Algérie…

Ses valeurs nutritionnelles

Le kaki fait parti des fruits les plus riches en sucre comme le raisin et la cerise.

Il est donc très énergétique et détient plusieurs atouts nutritionnels comme sa teneur en

vitamine A, C ou en carotène. Il est bon pour le cœur, protège du stress et prévient le diabète.

Il faut donc le privilégier pour son encas !

Comment le mange-t-on ?

Le kaki se consomme essentiellement cru même s’il est possible de le manger cuit,

en compote par exemple. Sa peau est fine, fragile et savoureuse, il ne faut pas l’enlever.

Ce fruit se mange à la cuillère.

Aucun commentaire

Désolé, les commentaires sont fermés.