L’Atypique, Domaine La Cendrillon

L’Atypique, Domaine La Cendrillon

Le Domaine La Cendrillon

Drôle de nom pour un vin. Ici, pas question de bal de minuit, de citrouilles ni de souliers de verre, mais d’une vieille auberge, d’un domaine viticole et d’une histoire de famille.

Cendrillon, c’est le nom d’un lieu-dit dans la commune d’Ornaisons, près de Narbonne. Il désigne une vielle auberge en bordure de la voie romaine qui reliait Narbonne à Toulouse. Au Vème siècle avant JC, Sidoine Apollinaire, gendre de l’empereur romain d’Occident Avitus, fait de nombreux voyages dans la région, et rapporte la beauté des paysages, des constructions et surtout de la qualité ds vignobles.

Entre grandeur et décadence, le château d’Ornaisons et La Cendrillon ont traversé les âges et les siècles. C’est au milieu du XVIIIème siècle que la famille Joyeux devienne propriétaire du Château et du domaine de La Cendrillon où le vin est devenu une affaire de famille de génération en génération.

Le domaine de Cendrillon compte aujourd’hui 50 ha et une véritable diversité des terroirs et des cépages : Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan, Cinsault mais aussi Merlot, Marselan ou Petit Manseng. Depuis 2013, le domaine a été converti à l’agriculture biologique.

L’Atypique 2014, un vin fruité, gourmandise et plaisir.

Cépages : 40% Marselan (vieille vigne), 35% Merlot, 14 % Grenache (vieille vigne), 10% Syrah (vieille vigne), 1% Petit Verdot

Vinification : chaque cépage est récolté à maturité optimale, égrappés et triés avant encuvage. La macération ne dure que 12 jours et est réalisée à froid (20°C) afin de mettre en valeur le fruit naturel de la vendange et l’élevage en cuve dure ensuite 5 à 6 mois.

Dégustation : cet assemblage de cépages se pare d’une robe rubis lumineuse et offre des notes de mûre sauvage, de cerise et de réglisse. La bouche ample et charnue possède une structure équilibrée et des tannins élégants.

Aucun commentaire

Désolé, les commentaires sont fermés.